Vagabonde


La nouvelle fiction de Nick Tosches paraîtra le 7 novembre 2014
(sortie simultanée aux États-Unis, Canada, Québec…).

Dès à présent, rendez-vous sur la plateforme de crowdfunding Pick and Boost pour soutenir ce projet. Pour assurer dans les meilleures conditions possibles sa réalisation (tirage plus important du fait de la diffusion aux États-Unis, Canada…) et son lancement aux États-Unis, les éditions vagabonde font appel à toute personne susceptible d’être notamment intéressée par une précommande du livre (les contreparties sont mentionnées sur Pick and Boost).

IT’S BACK TO SCHOOL WITH OLD NICK !

La première cigarette de JohnnyJohnny’s First Cigarette (édition bilingue mise en image par Lise-Marie Moyen) – traduit de l’anglais (États-Unis) par Héloïse Esquié – 20 x 29 cm – 64 pages – 14 € – ISBN 978-2-919067-13-8 – EAN 9782919067138 – livre imprimé sur une variation de Bleu de Prusse.

Sans aucune nostalgie pour le monde de l’enfance (« un pays dans lequel il est impossible de revenir, puisqu’il n’existe plus »), Nick Tosches signe ici un récit tour à tour baigné par la douceur et provocant, explorant de nouveau (mais cette fois prioritairement à destination des enfants et des adolescents) l’un des thèmes chers de son œuvre : la fin de l’innocence.

Mais Qui est Johnny ?
Nick Tosches : Johnny, c’est moi, il y a longtemps, mais vu à travers le voile de la fiction. Comme tous les souvenirs, ce livre est plus empreint d’imagination que de la réalité, comme un film intuitif qui recouvre la réalité. Tout souvenir est une perle faite d’un unique grain (de sable) de vérité. Mais nous confondons trop souvent la perle avec la vérité. Et Johnny n’est qu’un très jeune homme quittant la pureté de l’enfance pour les mensonges de l’âge adulte.

Quel est le thème central de ce livre ?
N. T. : Comme l’a écrit Rimbaud : « Tout ce qu’on nous enseigne est farce. »

Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
N. T. : Ce pourrait être une suite pour violoncelle jouée tour à tour avec panache et comme un adagio con molto sentimento, soit une pièce automnale d’un bout à l’autre.

Qu’aimeriez-vous partager en priorité avec les lecteurs ?
N. T. : Un monde politiquement correct est un monde en voie d’anéantissement. Un monde politiquement correct constitue un immense danger pour la santé. Les papillons portés par la brise aiment une liberté que nous nions nous-mêmes. Mais ce que raconte avant tout ce récit, c’est l’histoire d’un jeune garçon et de sa première cigarette.

Des portraits de l’auteur, réalisés par Philippe Dollo et visibles sur son site philippedollo.com sont disponibles sur simple demande au photographe : phdollo@yahoo.com

Du même auteur aux éditions vagabonde : Chaldée


Au catalogue : Hugo Ball, sir Thomas Browne, Georg Büchner, Guido Cavalcanti, Céline Curiol, Antonio de Guevara, László Krasznahorkai, Pierre Lafargue, Jules Laforgue/Carmelo Bene, William Langewiesche, le vicomte de Lascano Tegui, Flann O’Brien, Patrick Reumaux, Robert Louis Stevenson, Michele Tortorici, Nick Tosches, Pol Vandromme, Carl Watson.



vagabonde.net | 2004-2014 | certains droits réservés